À 30 min de Toulouse proche de l’A66 direction Andorre - ville de Mazères - Ariège Pyrénées

05 61 69 42 04

Nous écrire

LE MOT DU MAIRE


Le temps béni de la décentralisation

    Louis MARETTE Il est loin pour les communes le temps béni de la décentralisation !

   En effet, depuis plusieurs années, l’Etat n’a eu de cesse de réduire leurs moyens financiers et de battre en brèche le principe constitutionnel d’autonomie financière. 

   Depuis 2014, il a baissé drastiquement le montant de ses concours financiers aux collectivités et il a supprimé la taxe d’habitation comme il avait déjà supprimé la taxe professionnelle et bientôt la fiscalité économique. 

   Il l’a fait avec la complicité des intercommunalités fortement imprégnées par "l’énarchie" ambiante et avides de compétences nouvelles au détriment des communes qui seront bientôt des coquilles vides ou il ne restera plus aux maires que les cimetières à gérer et l’écharpe pour se promener.

   Certes, au niveau de l’investissement l’Etat a mis en place des crédits importants, notamment dans le cadre du plan de relance et du Contrat de Relance et de Transition Ecologique (CRTE). Mais ces crédits échappent complètement à la délibération des élus locaux et demeurent à la main des Préfets, souvent à travers de multiples "appels à projets" qui mettent les territoires en concurrence et sont peu accessibles aux petites communes, insuffisamment outillées pour y répondre.

   Dans ce domaine, également, une logique de projets demeure toujours préférable à une logique de guichet et il serait judicieux d’adopter un nouveau cadre de travail partenarial contractuel et consensuel entre l’Etat et les communes.

   Ces communes, issues de la Révolution, ont encore récemment prouvé leur efficacité dans la gestion de la pandémie et dans la crise des "gilets jaunes". Elles doivent demeurer le socle de la République car elles incarnent la proximité que réclament les citoyens. 

  On peut toujours rêver pour demain !

Louis MARETTE.

  

 

2021 - Ville de Mazères -  Mentions légales  -   Natys.fr  -    w3c