À 30 min de Toulouse proche de l’A66 direction Andorre - ville de Mazères - Ariège Pyrénées

05 61 69 42 04

Nous écrire

Flash infos


LUTTER CONTRE LES DIFFÉRENTS DANGERS DES RÉSEAUX SOCIAUX


La connexion

  • Protégez l’accès à vos comptes et vérifiez régulièrement les connexions
    Pour vous assurer que personne ne puisse utiliser votre compte à votre insu ou usurper votre identité, protégez-en bien l’accès en utilisant des mots de passe différents et suffisamment robustes. Si le service le propose, activez également la double authentification. La plupart des réseaux sociaux offrent des fonctionnalités qui vous permettent de voir les connexions ou sessions actives sur votre compte depuis les différents appareils que vous utilisez. Consultez régulièrement ces informations. Si vous détectez une session ou une connexion inconnue ou que vous n’utilisez plus, déconnectez là. Au moindre doute, changez votre mot de passe.

Vérifiez vos paramètres de confidentialité

  • Les paramètres de visibilité de vos informations personnelles (numéro de téléphone, adresse email...) et de vos publications sont souvent réglés par défaut et vos données peuvent se trouver partagées avec tous les abonnés du réseau social. Il est généralement possible de restreindre cette visibilité en réglant la configuration de votre compte, afin de garder la maîtrise de ce que les autres utilisateurs voient de vos informations et de vos activités. Vérifiez régulièrement ces paramètres de confidentialité qui peuvent être modifiés sans que vous ne le sachiez.

Évitez les ordinateurs et les réseaux wifi publics

  • Utiliser un ordinateur en libre accès ou un réseau WiFi public est risqué car ils peuvent être piégés ou contrôlés par un cybercriminel. Vous pouvez vous faire voler votre mot de passe et vous faire pirater votre compte. Évitez, dans la mesure du possible, de renseigner des informations sensibles ou personnelles sur un matériel ou un réseau qui n’est pas le vôtre. Si vous y êtes contraint malgré tout, pensez à bien vous déconnecter de votre compte après utilisation pour empêcher que quelqu’un puisse y accéder après vous.

Utilisez en conscience l’authentification avec votre compte de réseau social sur d’autres sites

  • Pour s’y connecter, certains sites internet vous proposent d’utiliser votre compte de réseau social. Cette fonctionnalité peut sembler pratique car elle évite de créer un compte et un mot de passe supplémentaires, mais cela signifie que vous communiquez au réseau social des informations sur ce que vous faites sur le site concerné, et que vous allez peut-être lui donner des droits d’accès sur votre compte de réseau social. Si celui-ci était piraté, le cybercriminel pourrait automatiquement accéder à tous les sites en usurpant votre identité. Aussi, avant d’utiliser cette fonctionnalité, ayez bien conscience des risques et vérifiez attentivement les autorisations que vous délivrez.

Maîtrisez vos publications

  • Ne diffusez pas d’informations personnelles ou sensibles qui pourraient être utilisées pour vous nuire. Même dans un cercle restreint, vos publications peuvent vous échapper et être rediffusées ou interprétées au-delà de ce que vous envisagiez.

Faites attention à qui vous parlez

  • À leur insu, vos amis ou contacts peuvent vous envoyer ou partager des contenus malveillants, surtout s’ils se sont fait pirater leur compte. Par ailleurs, n’envoyez jamais d’argent à quelqu’un sans avoir vérifié son identité au préalable, n’envoyez jamais de photos ou vidéos intimes à des contacts virtuels qui pourraient en profiter pour vous faire chanter, méfiez-vous des jeux-concours, des gains inattendus, ou des bonnes affaires qui peuvent cacher des escroqueries (hameçonnage).
    Faites preuve de discernement avec les informations publiées
  • Certaines informations non vérifiées peuvent être partiellement ou totalement fausses, parfois délibérément. Avec la puissance des réseaux sociaux, elles peuvent avoir de graves conséquences sur les personnes qui en sont victimes. Aussi, avant de considérer ou relayer une information, efforcez-vous d’en vérifier la véracité.

Contrôlez les applications tierces

  • Certaines applications proposent d’interagir avec votre compte de réseau social. Elles demandent des autorisations qu’il faut examiner avec attention car elles peuvent ainsi avoir accès à vos informations personnelles, contacts, publications, messages privés... Ne les installez que depuis les sites ou magasins d’applications officiels, sinon vous risquez de donner l’accès à votre compte à un programme infecté par un virus. Si elles vous semblent trop intrusives dans les autorisations qu’elles demandent, ne les installez pas. Pensez à les désinstaller ou à en révoquer les droits si vous ne vous en servez plus.

Supprimez votre compte si vous ne l’utilisez plus

  • Pour éviter que vos informations ne soient récupérées par des tiers ou que votre compte ne soit utilisé à votre insu, notamment pour usurper votre identité, supprimez-le si vous ne l’utilisez plus.

ARNAQUES EN LIGNE : ATTENTION AUX FAUX SITES INTERNET DES IMPÔTS !


Attention aux arnaques aux faux sites internet des impôts met en garde la Direction générale des Finances publiques (DGFIP). Un faux site intitulé impots.gouv.app a récemment été neutralisé. Ce site frauduleux qui imitait la page d’accès à l’espace particulier du site officiel des impôts essayait de récupérer des informations personnelles appartenant à des contribuables afin de voler leurs coordonnées de carte bancaire.
Par conséquent, la DGFIP demande aux internautes de rester vigilants et de toujours vérifier attentivement l’adresse des sites visités.
Avant de vous connecter pour effectuer vos démarches fiscales, n’oublier pas de vérifier que :

AUTOROUTES : LES NOUVEAUX TARIFS DE DÉPANNAGE

Savez-vous qu’en cas d’appel d’urgence sur autoroute, seuls des professionnels agréés par les pouvoirs publics peuvent vous dépanner ? C’est par arrêté que les tarifs de ces interventions sont fixés, le dernier arrêté venant d’être publié au Journal officiel du 18 septembre 2019.
En cas de dépannage sur place (incluant un déplacement aller-retour du professionnel et une réparation d’une durée maximale de 30 minutes), il faut payer désormais 130,06 € (126,93 € auparavant).

Pour un dépannage nécessitant un remorquage (sur une aire de repos ou de service, jusqu’à l’atelier du dépanneur ou sur un lieu choisi par l’automobiliste), ce tarif varie en fonction du poids du véhicule :

  • 130,06 € pour les véhicules dont le poids est inférieur ou égal à 1,8 tonne ;
  • 160,82 € pour les véhicules dont le poids total est supérieur à 1,8 tonne et inférieur à 3,5 tonnes.
    Ces prix sont majorés de 50 % si l’appel d’urgence a été passé entre 18 heures et 8 heures ou un samedi, dimanche et jour férié.

(Source Service public)

IMPÔTS LOCAUX 2019 : TOUT COMPRENDRE AVEC LA BROCHURE PRATIQUE DES SERVICES FISCAUX


Taxe d’enlèvement des ordures ménagères, taxe foncière, taxe d’habitation, taxe sur les logements vacants, taxe de balayage, contribution à l’audiovisuel public... Pour en savoir plus, retrouvez la brochure pratique 2019 sur les impôts locaux proposée par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP).
Après avoir présenté les principales nouveautés (exonérations en matière de taxe foncière, dégrèvement progressif de la taxe d’habitation sur la résidence principale, part incitative de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, montant de la contribution à l’audiovisuel public...) et le calendrier de paiement des taxes, ce guide pratique https://www.impots.gouv.fr/portail/... détaille tout ce qu’il faut savoir notamment sur :

  • la valeur locative cadastrale (évaluations foncières des locaux d’habitation, mise à jour périodique des évaluations foncières, réclamations...) ;
  • les taxes foncières (propriétés imposables, exonérations, détermination de la base d’imposition et calcul de l’impôt...) ;
  • la taxe d’habitation (présentation de l’avis d’impôt, personnes imposables ou exonérées, locaux imposables ou exonérés, taxe sur les logements vacants...).
    Cette brochure propose également un lexique des principaux termes fiscaux utilisés et un accès aux formulaires, avis et imprimés disponibles en ligne sur www.impots.gouv.fr .

QUEL CHANGEMENT DANS LE TAUX DE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE EN SEPTEMBRE ?


La question : « J’ai entendu parler d’un ajustement du taux de prélèvement à la source prévu pour septembre. De quoi s’agit-il exactement ? »
La réponse de Service-public : « Le taux de prélèvement est recalculé automatiquement en septembre par l’administration fiscale à partir de la déclaration des revenus 2018 que vous avez déposée en 2019. Il s’appliquera à votre salaire ou à votre retraite pendant douze mois et sera modifié, s’il y a lieu, chaque année le 1er septembre. »
Si votre situation a changé entre 2017 et 2018 (vos revenus ont augmenté ou baissé, vos charges sont plus importantes ou ont diminué, vous avez eu un enfant ou il n’est plus à votre charge...), votre taux de prélèvement est modifié en conséquence.
Le nouveau taux est automatiquement transmis à votre employeur par l’administration fiscale. Sans action de votre part, il sera appliqué à vos revenus de septembre 2019 à août 2020, avant d’être de nouveau mis à jour en septembre 2020 en fonction de votre situation familiale et de vos revenus de 2019.

DATES DES ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020


Les élections municipales se dérouleront le dimanche 15 mars 2020 pour le premier tour. Le second tour des élections aura lieu le dimanche 22 mars 2020. C’est ce que précise un décret publié au Journal officiel du jeudi 5 septembre 2019.
Le jour du scrutin, les bureaux de vote pourront être ouverts jusqu’à 20 heures.
Les demandes d’inscription sur les listes électorales pour participer à ce scrutin devront être déposées au plus tard le vendredi 7 février 2020.
Textes de référence
Décret du 4 septembre 2019 fixant la date du renouvellement des conseillers municipaux et communautaires, des conseillers de Paris et des conseillers métropolitains de Lyon, et portant convocation des électeurs

LA LOI SUR L’ÉCOLE PUBLIÉE AU JOURNAL OFFICIEL.

Instruction obligatoire dès 3 ans, obligation de formation jusqu’à 18 ans, drapeaux français et européens dans toutes les salles de classe, cartes de France...

La loi pour une école de la confiance a été publiée au Journal officiel du 28 juillet 2019.

Cette loi prévoit en particulier que l’école devient obligatoire à partir de 3 ans dès la rentrée 2019. L’obligation d’assiduité est néanmoins souple en petite section et il est possible de déroger temporairement à l’obligation scolaire pour les 3-6 ans fréquentant les jardins d’enfants. En parallèle, à partir de la rentrée scolaire 2020, les enfants de 3 à 4 ans auront une visite médicale obligatoire.
Parmi les autres grandes nouveautés pour la rentrée 2020, cette loi affirme l’obligation de formation jusqu’à l’âge de 18 ans. Cette obligation peut prendre différentes formes (scolarité, apprentissage, formation professionnelle, service civique...).
CLASSES
Parmi les autres mesures contenues dans la loi, le drapeau français et européen, la devise « liberté, égalité, fraternité » et les paroles de l’hymne national doivent être affichés dans chacune des salles de classe.
Par ailleurs, lorsqu’une carte de France est affichée en salle de classe, elle doit représenter aussi les territoires français d’outre-mer.
PROGRAMMES
La loi précise également que l’éducation à l’environnement et au développement durable débute dès l’école primaire avec pour objectif de sensibiliser les enfants aux enjeux environnementaux et à la transition écologique.
LIBERTÉ DE CONSCIENCE
Ce nouveau texte précise que les pressions sur les croyances des élèves ou les tentatives d’endoctrinement de ceux-ci sont interdits dans les écoles, collèges et lycées publics, à leurs abords immédiats et pendant toute activité d’enseignement.
ORGANISATION SCOLAIRE
Des établissements publics locaux d’enseignement international seront créés. Regroupant école, collège et lycée, ces établissements dispenseront tout au long de la scolarité des enseignements en langue française et en langue vivante étrangère. Ils délivreront des diplômes binationaux ou européens.
FAMILLES
En permettent de choisir entre les termes père, mère ou représentant légal, cette loi reconnaît aussi l’homoparentalité dans les formulaires administratifs. En parallèle, elle renforce le contrôle de l’instruction donnée par les familles.

Elle réaffirme enfin l’importance de la lutte contre le harcèlement scolaire et de l’inclusion des élèves handicapés au sein de l’école.

 

2019 - Ville de Mazères -  Mentions légales  -   Natys.fr  -    w3c