À 30 min de Toulouse proche de l’A66 direction Andorre - ville de Mazères - Ariège Pyrénées

05 61 69 42 04

Nous écrire

Flash infos


SAMU, POMPIERS, POLICE, GENDARMERIE

 : comment les alerter en cas d’urgence ?


En cas d’urgence et uniquement en cas d’urgence, comment alerter le Samu, les pompiers ou encore la police ou la gendarmerie ?

Pour ALERTER LE SAMU OU LES POMPIERS EN CAS D’URGENCE , il vous faut passer par un numéro court :

  • le 15 pour le service d’aide médicale urgente (Samu) par exemple en cas de malaise cardiaque ;
  • le 18 pour les pompiers en cas d’incendie ou d’accident de la route par exemple.

Il est également possible de composer le 112 (numéro unique utilisable dans tous les pays de l’Union européenne) à partir duquel vous serez orienté vers le bon service.
Si vous avez des difficultés à entendre ou à parler, vous pouvez passer par le 114 ce qui vous permettra de communiquer par SMS avec votre correspondant.

Pour ALERTER LA POLICE OU LA GENDARMERIE EN SITUATION D’URGENCE , il vous faut composer par contre le 17.

Là encore, il est possible d’utiliser le 112 ou le 114.

Tous ces numéros sont gratuits et accessibles 24h/24.

Lancer une fausse alerte auprès de ces services est un délit qui peut être puni de 2 ans de prison et de 30 000 € d’amende.

(Source : Service public)

INTERNET : comment choisir un bon mot de passe ?

Sur internet, quand il s’agit de consulter vos messages, d’acheter un produit ou de vérifier votre compte bancaire, on vous demande systématiquement un mot de passe. Or, ces mots de passe sont souvent faibles d’autant que certains internautes utilisent le même mot de passe sur plusieurs comptes. Face à ce constat, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) vous propose un outil en ligne pour générer un mot de passe solide.
Pour cela, il vous faut tout simplement choisir une phrase que vous mémoriserez facilement contenant au moins :

  • un nombre ;
  • une majuscule ;
  • un signe de ponctuation ou un caractère spécial (dièse, euro...) ;
  • une douzaine de mots.

L’outil en ligne de la Cnil https://www.cnil.fr/fr/generer-un-m... génère alors un mot de passe qui reprend les premières lettres de chaque mot avec les nombres et les signes de ponctuation ou caractères spéciaux.
Ainsi, par exemple, la phrase « SP, c’est du solide depuis plus de 15 ans ! » donnerait comme mot de passe :
S,c’edsdpd15a !

Pour renforcer la robustesse de votre mot de passe, la Cnil conseille également :

  • d’éviter de choisir un nombre compris entre 1950 et 2049 ;
  • d’ajouter une ponctuation ou un caractère spécial ;
  • d’utiliser un émoticône pour remplacer le mot correspondant (prendre :-) à la place du mot « sourire » par exemple).

(Source : Service public)

CONTRÔLE TECHNIQUE :

Ce qui va changer à partir du 20 mai 2018

Carrosserie, direction, freinage, éclairage, suspensions, rétroviseurs, ceintures, plaques d’immatriculation... À partir du 20 mai 2018, les règles du contrôle technique vont évoluer avec l’entrée en vigueur d’un arrêté du 2 mars 2017.
Cet arrêté transpose, pour les véhicules dont le poids n’excède pas 3,5 tonnes, la directive 2014/45/UE du Parlement européen et du Conseil du 3 avril 2014 relative au contrôle technique périodique des véhicules à moteur et de leurs remorques.

  • Parmi les mesures à retenir, cet arrêté prévoit notamment :
  • d’augmenter le nombre de points de contrôle à vérifier passant de 123 points à 133 ;
  • d’introduire un 3e niveau de défaillance, le niveau critique (exemple : feux stop défectueux), en plus des deux niveaux actuels (mineur et majeur) ce qui impliquera une augmentation du nombre de défaillances potentielles (environ 600 contre près de 460 aujourd’hui) ;
  • de réduire la validité du contrôle technique au jour du contrôle en cas de constat d’une défaillance critique ;
  • d’augmenter le coût.
    Tous les véhicules particuliers dont le poids est inférieur ou égal à 3,5 tonnes, doivent subir un contrôle technique périodique. Ce contrôle est effectué par un organisme agréé par l’État. La périodicité de ce contrôle et son contenu peuvent varier selon le type de véhicule.

Livret A : des modifications à l’horizon 2020 !

À compter du 1er février 2020, le taux du livret A ne pourra pas être inférieur à un taux plancher de 0,50 %.
C’est ce que vient d’annoncer le ministère de l’Économie et des Finances dans le cadre de la réforme de la formule de calcul du taux du livret A.
Le taux du livret A est fixé à 0,75 %, jusqu’au 31 janvier 2020, par un arrêté publié au Journal officiel du 2 décembre 2017.

Après cette période, le Taux du livret A sera modifié le 1er février 2020. Avec cette nouvelle norme le rendement du livret A ne pourra jamais être inférieur à 0.50 %. Le taux sera arrondi au dixième de point le plus proche, au lieu d’être arrondi au quart de point pratiqué aujourd’hui.
En 200 ans d’existence, le rendement du livret A n’était jamais tombé aussi bas.
A partir du 1er février 2020, le taux du livret A, placement préféré des petits épargnants, sera fixé en tenant compte de la moyenne de l’inflation et des taux à court terme (Eonia)* sur les six derniers mois, avec un taux plancher à 5 %.

* Eonia (Euro Overnight Index Average) est la référence du prix de l’argent au jour le jour sur le marché interbancaire de la zone euro depuis le 04/01/1999. La traduction française de l’Eonia est TEMPE pour Taux Européen Moyen Pondéré.

INTERDICTION DE BRÛLAGE


Le préfet de la région Occitanie rappelle l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts.
« Le brûlage des déchets verts à l’air libre, bien que largement pratiqué par de nombreux ménages, est interdit en toute période et en tout lieu du territoire (article 84 du règlement sanitaire départemental) »

Télécharger la lettre du préfet de région Occitanie en date du 13.02.2018

Voir ci-dessous la page ad hoc du site de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL)

http://www.occitanie.developpement-durable.gouv.fr/interdiction-du-brulage-a-l-air-libre-des-dechets-a23841.html

PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE

2018
AVRIL-MAI-JUIN ; Vous effectuez votre déclaration de revenus de 2017

AOÛT-SEPTEMBRE ; Vous recevez votre avis d’imposition 2018 sur lequel est inscrit votre taux de prélèvement à la source / Vous pouvez opter pour un taux « par défaut » si vous êtes salarié, ou pour un taux individualisé si vous êtes marié ou pacsé

OCTOBRE ; Le taux de prélèvement choisi est envoyé aux tiers collecteurs (employeurs, caisses de retraite, etc.)

2019
1er JANVIER ; Vos impôts sont prélevés chaque mois sur vos salaires, retraites et revenus assimilés. Les autres revenus sont soumis à un acompte d’impôt, prélevé chaque mois ou chaque trimestre sur votre compte bancaire

AVRIL-MAI-JUIN ; Vous effectuez votre déclaration de revenus de 2018

AOÛT-SEPTEMBRE ; Vous recevez votre avis d’imposition 2019 sur lequel est inscrit le crédit d’impôt exceptionnel destiné à effacer l’imposition de vos revenue de 2018

SEPTEMBRE ; Votre taux de prélèvement est recalculé en fonction de votre déclaration des revenus de 2018, pour vos revenus perçus entre septembre 2019 et aout 2020

2020
AVRIL-MAI-JUIN ; Vous effectuez votre déclaration des revenus de 2019

AOÛT-SEPTEMBRE ; Vous recevez votre avis d’imposition 2020 sur lequel est inscrit l’impôt définitif de votre foyer sur vos revenus de 2019, l’impôt encore dû (à payer entre septembre et décembre) ou l’impôt à vous restituer (remboursé en août ou septembre)

SEPTEMBRE ; Votre taux de prélèvement est recalculé en fonction de votre déclaration des revenus de 2019, pour vos revenus perçus entre septembre 2020 et aout 2021

(Source : Le Particulier/Janvier2018)

 
Agenda
Communiqué de M. le Maire
FÊTE LOCALE !
Actualités
Demain la méthanisation (...)
Un cadeau au musée !
Le mot du maire
Publications municipale

2018 - Ville de Mazères -  Mentions légales  -   Natys.fr  -    w3c