À 30 min de Toulouse proche de l’A66 direction Andorre - ville de Mazères - Ariège Pyrénées

05 61 69 42 04

Nous écrire

Félicitations M. GAUCHER


Chaque mois à la Résidence Korian / Gaston de Foix un après-midi festif est organisé au profit des pensionnaires pour regrouper tous les anniversaires du mois concerné.
Cette manifestation programmée le mercredi 21 novembre a revêtu un caractère très particulier, puisque parmi les anniversaires du mois il y avait celui de Monsieur André GAUCHER qui venait de fêter ses 100 ans le 18 novembre. Il est effectivement né 8 jours après l’Armistice de la Grande guerre.
A cet anniversaire particulier, s’ajoutait la remise officielle par Madame Chantal MAUCHET, Préfète de l’Ariège, de la médaille de Chevalier dans l’ordre National du Mérite à celui qui venait d’entrer dans sa 100ème année.


Parmi les nombreuses personnalités, autorités, élus, président d’associations du monde combattant, présentes pour cette cérémonie, on pouvait noter :
Mme Chantal MAUCHET, Préfète ; M. Louis MARETTE, Maire de Mazères ; Monsieur Eric PERIN, Directeur de l’ONACVG  ; Mmes Corinne MEUNIER, Josiane LOZE et Laurence BELMAS respectivement directrice, directrice adjointe et animatrice de la Résidence Korian / Gaston de Foix ; Mme Marie-France VILAPLANA, vice-présidente du Conseil départemental ; M. Claude DES, représentant le Maire de Laroque d’Olmes ; Mmes Virginie CATHALA, Marie-Antoinette KEYER, M. Pierre FRAYSSINET, respectivement présidentes et trésorier du Concours national de la résistance et de la déportation pour le département de l’Ariège ; le Capitaine Michel SAUQUET de la Cie de Pamiers, représentant la Gendarmerie de l’Ariège, M. Jean SAINT MARTIN président de l’association des Membres de l’Ordre National du Mérite pour l’Ariège...

M. André GAUCHER est né à Harfleur, en Normandie le 18 novembre 1918. Il s’engage très tôt dans le militantisme syndical. En 1940, il travaille à Villacoublay chez Breguet aviation. Au moment de la débâcle il reçoit l’ordre de rejoindre Tarbes. Il part avec ses sœurs à bicyclette et à Romorantin sont contraints de faire demi-tour. Il est réquisitionné par les Allemands pour travailler dans les ateliers de réparations des motos BMW à Vincennes.
En 1942 avec son épouse d’origine ariègeoise, il rejoint Mirepoix, ou il continue ses activités au sein d’une cellule du PCF, distribution de tracts et ravitaillement des maquis locaux.
Le 21 janvier 1944, il est arrêté par la Gestapo. Il connaitra ses premiers interrogatoires à Pamiers, puis se sera un voyage par le train en direction de la Prison St Michel à Toulouse. Au mois de mars 1944, avec ses compagnons d’infortune il quitte Toulouse, direction Compiègne, puis Mauthausen (Autriche), un voyage qui va durer 3 jours et 2 nuits. André GAUCHER arrive avec ses compagnons à Mauthausen le 8 avril 1944. Il deviendra le n° 62 480. Numéro qui sera sur sa tenue, surmonté d’un triangle rouge, portant la lettre F "Politique Français". Après quelque jours transfert vers le camp de Gusen distant de 6 km. Brimades, privations, appels interminables dans le froid et travail obligatoire dans un atelier de mécanique sous la surveillance permanente de kapo, tel sera son quotidien pendant plus d’une année
Il sera libéré par les Américains le 5 mai 1945.
Monsieur GAUCHER était jusqu’à très récemment Président de la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes, pour l’Ariège et membre du Comité de la Résistance et de la Déportation. Depuis son retour M. GAUCHER n’aura de cesse de témoigner de l’univers concentrationnaire, pour que celui-ci ne tombe pas dans l’oubli et que les jeunes puissent un jour prendre la relève et témoigner à leur tour.

Avant de le faire chevalier dans l’Ordre National du Mérite, Madame la Préfète a rendu hommage au nom de la Nation à M. GAUCHER en saluant son engagement dans la résistance et son refus de toute compromission et mensonge, précisant qu’il était aujourd’hui, en Ariège, le seul rescapé des camps du IIIème Reich.
Monsieur Louis MARETTE lui remettait la Médaille d’Honneur de la ville de Mazères. M. DES, au nom du Maire de Laroque d’Olmes, la médaille de cette ville, dernière commune de résidence de M. GAUCHER.
Les autorités étaient ensuite invitées à partager le gâteau d’anniversaire de M. André GAUCHER.
Une réception réussie et bien organisée par l’ensemble du personnel de la résidence Korian / Gaston de Foix.

 
Agenda
Conseil Municipal !
Soirée de la Confrérie !
Actualités
Félicitations M. GAUCHER
Rejoignez les S.P.
Le mot du maire
Publications municipale

2018 - Ville de Mazères -  Mentions légales  -   Natys.fr  -    w3c