Accueil  > Culture et tourisme  > Musée d’Ardouin

Enregistrer au format PDF Imprimer la page

Musée d’Ardouin

Conditions d’accès au bas de cette page.

Au cœur de la bastide et en bordure de l’Hers, l’hôtel d’Ardouin, classé Monument Historique depuis 1955, abrite le Musée de Mazères.
Sur quatre niveaux, nous pouvons découvrir l’histoire de Mazères, des Mérovingiens au début du XXème siècle.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu de notre patrimoine, que nous vous invitons à parcourir à travers les différentes salles du musée…

" Barbares en Gaule du Sud "
L’exposition " Barbares en Gaule du Sud " présente les objets issus des fouilles de la nécropole de Bénazet. Ce lieu-dit est situé à environ 2 km de Mazères, sur la rive gauche de l’Hers. Dans les années 60, l’exploitation d’une gravière permet de découvrir des objets métalliques dans un champ. Au début des années 2000, plusieurs campagnes de fouilles sont programmées, toutes les tombes sont dégagées (363). Deux nécropoles sont découvertes : une de l’époque des Wisigoths (Ve siècle) et une de l’époque des Mérovingiens (VIe-VIIIe siècles).

© Christophe Ramos

Les salles muséales
La visite débute par le niveau 4, en haut d’un escalier à vis, avec la découverte du site archéologique de Bénazet et une maquette interactive de la nécropole. Elle se poursuit avec les différentes techniques de l’archéologie (avec un laboratoire interactif) et une reconstitution des tombes wisigothique et mérovingienne. Ensuite le visiteur descend au niveau 3 par l’escalier central et poursuit sa visite avec la présentation des objets issus de la nécropole (objets de parure, de la vie quotidienne et de combat). Enfin la visite s’achève sur la projection d’un film sur l’histoire de la Gaule et la vie quotidienne des mérovingiens.

Un peu d’histoire
En 418, les Wisigoths deviennent les fédérés de l’Empire Romain et s’installent dans la région, notamment à Bénazet, proche de la Narbonnaise, restée sous le contrôle de l’Empire Romain. En s’établissant en bordure de l’Hers, les Wisigoths veulent consolider la frontière de leur territoire. Dès 460, les Wisigoths fixés à Bénazet migrent ailleurs. En 507, Clovis gagne la bataille de Vouillé (Vienne) sur les Wisigoths. Il récupère une grande partie de leur royaume, dont Bénazet. La Septimanie (Languedoc Roussillon actuel) reste sous le contrôle des Wisigoths. Bénazet est de nouveau en zone frontière et les Francs viennent s’installer ici dans un but de défendre leur territoire.

" L’Abbaye de Boulbonne et la Création de la bastide "
En 1129, un groupe de religieux bénédictins s’installe à 3 km au sud-est de l’actuelle ville de Mazères et fonde l’abbaye de Boulbonne. A partir du XIIe siècle, les Comtes de Foix décident d’y être enterrés, en suivant l’exemple de Roger Bernard Ier. L’abbaye rayonne depuis le midi du Lauragais jusqu’aux rives de la Méditerranée, et dans les Royaumes d’Espagne et du Portugal.
En 1253, l’abbé de Boulbonne Adhémar et Roger IV, Comte de Foix, signent un acte de paréage créant la bastide de Mazères.
En septembre 1567, un groupe de protestants mené par Jean-Claude Levis d’Audou pille et incendie l’abbaye.

© Christophe Ramos

" Quelques grands personnages ayant séjourné dans la bastide "
Gaston III comte de Foix, et vicomte du Béarn, dit Fébus, fait de Mazères sa ville préférée dans le Comté de Foix.
Son château construit en 1365 entre l’Hers et la porte de Belpech est incendié accidentellement en 1493, restauré en 1554 et 1580, et définitivement détruit ainsi que les remparts de la ville à la fin des guerres de Religion en 1633.
En janvier 1390, le roi de France Charles VI répond à l’invitation du comte et arrive à Mazères, accompagné de son oncle le duc de Bourbon et son frère le duc de Touraine.
Jeanne d’Albret Reine de Navarre, Comtesse de Foix séjourne à Mazères à plusieurs reprises dans les années 1560.
Gaston de Foix est né à Mazères, en 1489, dans le château comtal. Il est le fils de Marie d’Orléans et de Jean de Foix, vicomte de Narbonne. Gaston de Foix passe ces premières années à Mazères, élevé par sa mère. Elle décède et est enterrée dans l’église en 1492. Après un incendie qui ravage le château, au cours de l’année suivante, Gaston et sa sœur Germaine sont recueillis par leur oncle qui devient roi de France en 1498 sous le nom de Louis XII.

© Christophe Ramos

En 1512, Gaston de Foix rejoint le chevalier Bayard pour guerroyer en Italie. Il est tué lors de la bataille de Ravenne, à seulement 23 ans.
Gabriel, Comte de Montgomery, seigneur de Lorges, commandant de l’armée de l’Amiral de Coligny, tient un conseil de guerre à Mazères, en 1569.
La Reine Catherine de Médicis, Henri de Navarre, futur Henri IV et son épouse Marguerite de Valois sont à Mazères en 1579. Le roi de Navarre et son épouse résident dans la bastide pendant près d’un mois.

"Mazères au début du XXème" siècle
Une salle particulière permet de découvrir l’habitat de Mazères et ses accesoires au début du siècle dernier.

© Christophe Ramos

" La culture et le commerce du pastel au XVIème siècle "
La production du pastel, fait de Mazères, à partir du XIIIe siècle, un des plus gros centres de draperie en pays de Foix.
La notion de culture du pastel apparaît pour la première fois dans l’acte de paréage de 1253.
En 1390, Mazères possède deux moulins pasteliers et connait grâce au pastel une grande prospérité de 1340 à 1440.
De la culture de la plante à la transformation en produit tinctorial, cette salle permet de découvrir toute l’histoire et la métamorphose du pastel.


" Une exposition d’armes médiévales "
Dans le jardin, des reproductions d’armes médiévales, réalisées par un ferronnier d’art mazérien :
Plusieurs arbalètes, arme de jet dérivée de l’arc utilisée dès le Xème siècle tirant des flèches courtes appelées carreaux.
Une bombarde sur un affût à roue.
Une armure, des épées, une série d’armes d’hast, hallebarde, vouges, fauchards et bien d’autres armes et matériels d’un autre temps y sont à découvrir.


Le musée est situé rue Castellane à l’interieur de l’Hotel d’Ardouin
Ouverture au public :
Période du 2 janvier au 31 mai et du 1er octobre au 31 décembre,
Visite libre, lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 14h00 à 17h00, le samedi de 10h00 à 12h00.
Visite guidée, lundi, mercredi, jeudi, vendredi : départ 10h00.
Période du 1er juin au 30 septembre,
Visite libre du mercredi au samedi : 10h00 à 12h00 / 15h00 à 18h00. Dimanche et jour férié, 15h00 à 18h00.
Visites de groupes, sur rendez-vous, le mardi toute l’année.
Tarifs :
Adultes 5€ / Jeunes (12-18 ans) et Étudiants (moins de 26 ans) 3€ / Enfants (moins de 12 ans) Gratuit.
Groupes (à partir de 10 personnes) Adultes 3.50€ / Enfants et Jeunes 1.50€

Informations / Renseignements 05 61 60 24 62 / musee.mazeres@wanadoo.fr

Rejoignez les amis du musée Ardouin, sur le compte Facebook du musée :
www.facebook.com/museeardouin.mazeres