Accueil  > Environnement  > Pour la survie des oiseaux, "L’Aouselou" !

Enregistrer au format PDF Imprimer la page

Pour la survie des oiseaux, "L’Aouselou" !

Le "Domaine des Oiseaux" étant depuis longtemps, à juste titre, reconnu comme un havre de paix pour les oiseaux, migrateurs ou sédentaires, de nombreux particuliers, voire des associations avaient pris l’habitude d’amener des volatiles blessés sur le "site d’Augé"
Nul ne pouvant s’arroger le droit de recueillir des animaux sauvages sans autorisation officielle, les oiseaux blessés étaient plus ou moins abandonnés à leur sort.
Les responsables du "Domaine des Oiseaux", sous la conduite de Louis Marette, répondant à une demande sans cesse croissante, ont, après avoir constitué un dossier bien argumenté, demandé et obtenu l’autorisation des services de la Préfecture de l’Ariège d’ouvrir un centre de soins pour oiseaux en détresse toutes espèces : en effet aucun centre de sauvegarde n’existait en Ariège ni dans les départements limitrophes. D’autre part cette démarche intéressait vivement la Fédération des Chasseurs de l’Ariège et l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse et à cela s’ajoutait l’accord du Docteur Vétérinaire Hervé GUILLON pour être le référent es-qualité du centre.
Ouvert officiellement depuis le 15 février 2012, le centre de soins baptisé "l’Aouselou" (l’oisillon) est installé dans des locaux particuliers situés dans l’aile Est du bâtiment principal d’Augé.

Batiment d'Augé Infirmerie

Un réseau de collecte est organisé autour des vétérinaires praticiens locaux, des gardes forestiers, de la Fédération des chasseurs de l’Ariège et des Départements voisins et des associations naturalistes locales désireuses de s’y associer.
Une animalerie, une nurserie avec couveuse, une infirmerie sont à la disposition des blessés et des malades, auxquelles il convient d’ajouter une cuisine et une grande salle de travail et de réunion.
Après avoir été soignés et requinqués les oiseaux convalescents disposent de deux grandes volières de relâcher, quatre volières de rééducation, quatre boxs d’isolement et deux taquets dans les bois pour réapprendre à s’approprier l’espace avant de s’envoler définitivement vers leur liberté.

Box d'isolement Volières de relâcher

Depuis son ouverture, "L’Aouselou" a hébergé, soigné, puis relâché plus d’une cinquantaine d’oiseaux, parmi lesquels de nombreux rapaces, Chevêches d’Athéna, Chouettes hulotte, Circaètes Jean le Blanc, Grands ducs d’Europe, Vautour fauve, etc.

Au-delà du caractère exceptionnel voire atypique du site, il convient, en conclusion, d’insister sur l’aspect structurant de cette réalisation. Compte tenu du positionnement de la commune de Mazères au point de rencontre de trois départements et de deux régions, et, en raison de l’originalité du "Domaine des Oiseaux", vitrine départementale, voire régionale de la biodiversité, ce site est une zone d’activité très importante au service des oiseaux en détresse.

Publications municipales titre
Mercredi
26 avril
Nuageux
Nuageux
Max 11°C
Min 2°C
  • Vent : 20 km/h
  • Risque de precip. : 20%
Jeudi
27 avril
Très nuageux
Très nuageux
Max 12°C
Min 2°C
  • Vent : 22 km/h
  • Risque de precip. : 20%

Rejoignez-nous sur Facebook !