Accueil  > Votre commune  > Le Monument aux Morts

Enregistrer au format PDF Imprimer la page

Le Monument aux Morts

Après la première Guerre Mondiale, une loi d’hommage aux combattants vote l’attribution de subvention aux communes pour "glorifier les héros morts pour la Patrie".
En raison de l’afflux de demande de subvention, l’État met fin à sa participation en 1925.

A Mazères un comité est formé, en janvier 1926, pour l’élévation d’un monument aux Morts à la mémoire de ses fils tombés pendant la grande guerre.
Ce comité présidé par le Colonel Edmond Clanet, comprend le maire Gabriel Prospert, cinq conseillers et huit personnalités représentant certaines catégories de la population
.

Après une souscription et un concours auprès des artistes (1), le comité choisit le sculpteur Gustave Violet, né à Thuir en 1873 mort à Perpignan en 1952 " qui a déjà fait les monuments aux morts de Perpignan, et d’autres œuvres connues ".

Gustave Violet édifie un PORTIQUE EN GRANIT DE 9m60 DE HAUTEUR, A L’INTERIEUR DUQUEL SE TROUVE, DEVANT UNE PALME, UN SOLDAT, DEBOUT, CASQUÉ ET VÉTU D’UNE CAPOTE, AU REPOS, L’ARME AUX PIEDS. Ce monument sera inauguré au cours de l’été de l’année 1927.

Au dos du Monument et en haut figure l’année d’inauguration MCMXXVII et à la base une plaque ou est écrit ce texte : PAX IN VIRTUTE SUA (2)
Monument créé avec le concours du Conseil Municipal du Comité et de la population G. PROSPERT Maire, 1 er adjoint P. Nicol, 2 ème adjoint Colonel E. CLANET Commandeur de la Légion d’Honneur Président du Comité, A. CALDAIROUX, J. MARTIMOR Vice-président, G. VIOLET sculpteur

Le mur d’enceinte et la grille en fer forgé seront réalisés en 1931, pour conserver toute sa quiétude à ce lieu de mémoire.
Sur le socle de ce monument les noms des 126 Mazériens morts pour la France sont gravés dans la pierre. On y ajoutera ensuite les autres enfants de la commune tombés au cours de la deuxième guerre mondiale, puis en Indochine.

Depuis le 6 août 2007, par une volonté de protéger les monuments aux Morts au nom du devoir de Mémoire, le statuaire est inscrit au titre des Monuments Historiques.

(1) Deux maquettes seront réalisées, l’une représentant un groupe de soldats sortant des tranchées, exposée au musée de Mazères, et l’autre qui sera retenue est l’œuvre du sculpteur Gustave Violet.
(2) Peut se traduire par :

  • La paix dans (par) leur courage
  • La paix dans (par) leur force d’âme
  • La paix dans (par) leur valeur
Publications municipales titre
Dimanche
25 juin
Inconnu
Inconnu
Max 27°C
Min 18°C
  • Vent : N/D km/h
  • Risque de precip. : 0%
Lundi
26 juin
Orage épars
Orage épars
Max 30°C
Min 16°C
  • Vent : 16 km/h
  • Risque de precip. : 80%

Rejoignez-nous sur Facebook !